play_arrow
person_remove
DIRECT : -

SAM. 16/07 – TDF2022 – Etape 14

ÉTAPE 14
SAINT-ÉTIENNE>MENDE

Après une étape dite « de transition » entre deux massifs montagneux lors de la 13ème étape entre Le Bourg d’Oisans et Saint-Etienne, les coureurs partiront de l’ancienne ville minière lors de cette 14ème étape. Ils aborderont un terrain plus difficile que la veille, avec notamment une très belle arrivée en puncheurs à Mende, avec la Côte Jalabert. De quoi donner de l’idée à certains favoris du classement général qui auraient perdu du temps lors des étapes alpestre. Il faudra cependant contrôler une échappée qui aura pu se dessiner en costaud.

De Saint-Etienne à Mende : de la Loire à la Lozère

Lors de cette 14ème étape, pas de gros transferts à prévoir pour les équipes et les coureurs puisque la veille, ces derniers seront arrivés dans la ville de départ : Saint-Etienne. Une bonne récupération pourra donc être opérée dans les rues de la Préfecture de la Loire. Cette dernière contient d’ailleurs un territoire industriel innovant comptant 31 000 entreprises avec des filières d’excellence : design, new manufacturing, optique, technologies médicales, ingénierie des surfaces, etc… Avec sa Cité du Design, Saint-Etienne est la seule ville de France membre du réseau créative design de l’UNESCO. Également, la ville sera l’hôte de nombreux évènements sportifs : la Coupe du Monde de Rugby en 2023 ainsi que les Jeux Olympiques en 2024. Concernant le Tour de France, Saint-Etienne est ville-étape pour la 27ème fois. En 1980, après l’abandon de Bernard Hinault, blessé à un genou, Joop Zoetemelk endosse le Maillot Jaune. Il dominera un peu plus ce Tour de France en remportant le contre-la-montre à deux jours de l’arrivée dans la périphérie stéphanoise.

Pour ce qui est de Mende, celle-ci est ville-étape pour la 6ème fois. De Saint-Etienne à Mende, cette étape nous replongera 27 ans en arrière avec, en 1995, le forcing victorieux de Laurent Jalabert dans la Côte de la Croix Neuve, d’où le surnom de la Montée Jalabert. La ville est également connue pour être la ville de naissance de la championne du monde de trail en 2019 et la championne de France de course en montagne en 2020 : Blandine L’Hirondel. Pour ce qui est de monuments de tourisme, la ville possède de nombreux bâtiments à visiter comme sa cathédrale Notre-Dame-et-Saint-Privat datant du XIVème siècle, mais également sa Tour des Pénitents construite au XIIème siècle ou encore une ancienne maison consulaire qui date du XVIIIème siècle.

Profil de l’étape

Longue de 192,5 kilomètres, cette étape entre Saint-Etienne et Mende proposera un parcours accidenté avec au programme, 5 difficultés répertoriées au classement de la montagne : une côte de 3ème catégorie, la Côte de Saint-Just-Malmont (7,7 km à 3,9% de pente moyenne) qui sera entamée après seulement 5 kilomètres du départ réel, de quoi créer une échappée sortie en costaud. Par la suite, les coureurs aborderont la Côte de Châtaignier (2,6 km à 7,3% de pente moyenne), puis interviendra le sprint intermédiaire à Yssingeaux 11 kilomètres plus loin. La 3ème difficulté du jour interviendra au kilomètre 135, la Côte de Grandrieu (6,3 km à 4,1% de pente moyenne). Mais les coureurs n’aborderont pas avant cette dernière un terrain tout plat puisqu’il faudra monter jusqu’à la localité de Bouchet Saint-Nicolas à 1 200 mètres d’altitude. Ensuite, il restera à franchir la côte de 3ème catégorie, la Côte de la Fage (4,2 km à 6% de pente moyenne) pour ensuite basculer vers Mende, et ainsi aller chercher la dernière difficulté du jour qui sera le juge de paix de cette 14ème étape : la Côte de la Croix Neuve – Montée Jalabert (3 km à 10,2% de pente moyenne).

Les favoris du jour

Lors de cette étape accidentée, les scénarios concernant la finalité de l’étape sont assez simples : soit les favoris se disputeront la victoire finale, soit une échappée se disputera la victoire à Mende entre costauds et on assistera à une bataille entre favoris dans le mur final. Quoiqu’il en soit, on verra les leaders pour le classement général se bagarrer âprement pour tenter de faire des écarts.

Si les favoris vont se disputer la gagne, on peut bien sûr cite le Maillot Jaune Jonas Vingegaard (Jumbo-Visma), son dauphin au classement général Tadej Pogačar (UAE Team Emirates), Primož Roglič, David Gaudu (Groupama FDJ), Alexandr Vlasov (Bora Hansgrohe), Romain Bardet (Team DSM), Enric Mas (Movistar), ou encore les leaders de la Ineos Grenadiers, que sont Adam Yates, Daniel Felipe Martinez et Geraint Thomas.

Si une échappée sort en costaud dans la première difficulté de la journée et se jouera la victoire finale à Mende, on peut citer les plus gros puncheurs/grimpeurs du peloton, comme Dylan Teuns ou Matej Mohoric (Barhain-Victorious), Michael Woods (Israël-Premier Tech), Maximilian Schachmann (Bora-Hansgrohe) ou encore Tim Wellens (Lotto-Soudal).

RadioCycloTour : où serons-nous ?

Pour cette 14ème étape, le camion et l’équipe de #RadioCycloTour seront placés sur la localité du Puy-en-Velay, point de départ de la Via Podensis, l’un des chemins les plus fréquentés à destination de Saint-Jacques-de-Compostelle, la préfecture de la Haute-Loire est également célèbre pour sa statue de Notre-Dame de France qui domine la ville, pour ses lentilles vertes et pour sa dentelle.

Le Tour de France a rendu visite au Puy-en-Velay à quatre reprises depuis 1954. Lors du der- nier passage de la Grande Boucle, le Néerlandais Bauke Mollema s’était détaché dans le final pour s’imposer en solitaire. Avant lui, Dominique Forlini, Pascal Richard et Giuseppe Guerini y avaient levé les bras.


Voir tous les profils des étapes