play_arrow
person_remove
DIRECT : -

Etape 2 – Nice Haut Pays – Nice

Présentateurs

Bancalà André
Armand Jérôme
Arades Fabrice
Filc Jean-Louis

Thémes

Invités

2ème jour en direct de Nice

L’équipe RadioCycloTour continue sur sa lancée après le début du Tour de France 2020 et revient vous faire vivre 4 nouvelles heures de direct depuis les studios de Radio Oxygène à deux pas de la place Masséna pour la deuxième étape! Au programme, encore plus de gastronomie, de tourisme et de vélo pour vous faire voyager avec nous sur les routes du Tour.

En 2013, pour la 100e édition du TOUR DE FRANCE, NICE avait, enfin, renoué avec la Grande Boucle, 32 ans après avoir organisé le Grand Départ de 1981. De retour de CORSE, l’équipe ORICA GREENEDGE avait enlevé le contre la montre par équipes pour confier le Maillot Jaune à SIMON GERRANS (1980), déjà vainqueur d’étape à CALVI. La formation australienne allait garder les commandes pendant 4 jours, GERRANS passant le relais à son co-équipier DARYL IMPEY, 1er Sud-Africain, paré de jaune. Lors du départ de 1981, BERNARD HINAULT (1954) avait échangé d’entrée sa tenue arc-en-ciel contre le Maillot Jaune en remportant le prologue. Lors des 2 demi-étapes suivantes, on avait assisté à la victoire de FREDDY MAERTENS (1952) puis à celle de la formation TI-RALEIGH dans un contre la-montre par équipes, GERRIE KNETEMAN (1951-2004) héritant alors du Maillot Jaune. « NICE la très fidèle », la devise latine de la ville, est d’ailleurs largement respectée avec, depuis 1906, 36 apparitions comme ville-étape du TOUR DE FRANCE. Hormis ses rendez-vous avec la Grande Boucle, la préfecture des ALPES-MARITIMES reçoit chaque printemps l’élite du cyclisme pour le final de PARIS-NICE. Lors des 77 éditions de la Course au soleil, 12 vainqueurs du TOUR DE FRANCE s’y sont imposés. 6 d’entre eux ont réalisé le doublé la même année, dont EGAN BERNAL (1987) l’an dernier. On ne compte plus, par ailleurs, les coureurs natifs de NICE. Citons parmi les plus célèbres : LUCIEN TEISSEIRE (1919-2007), vainqueur de 3 étapes entre 1947 et 1954, PIERRE MOLINERIS (1920-2009), vainqueur d’une étape en 1952 ou CHARLY BÉRARD (1955), équipier fidèle de BERNARD HINAULT, qui disputa 7 TOURS DE FRANCE.