play_arrow
person_remove
DIRECT : -

#DD2022, étape 16, Carcassonne > Foix

Ca ressemble à la montagne

Le tryptique pyrénéen commence, après la journée de repos, pour le plus grand plaisir des amateurs de grand air, de routes étroites, de verdure, de zones pastorales et de bonne chair ! Comme souvent avec cette attaque des Pyrénées par la « face audoise », la montée en puissance s’effectue tranquillement, façon diesel. Le plus dur reste à venir et les cols hors catégorie ne font que s’an- noncer pour les jours à venir. En attendant, simplement 4 difficultés aux profils croissants sont programmées sur les 178,5 km d’étape. Départ de Carcassonne, qui semble être de plus en plus à l’Aude ce que Pau est aux Pyrénées-Atlantiques, à savoir une porte d’entrée. Le Tour y passe et y repasse, pour la 12ème reprise cette année, après l’arrivée de l’avant-veille… et la journée de repos. Mais attention aux étapes Canada Dry, qui ressemblent à la montagne et en ont le même goût. L’issue peut être amère et il ne faudra surtout pas négliger les deux dernières bosses. Au départ et jusqu’au sprint de Lavelanet (km 68), le peloton n’af- frontera que de faibles reliefs, avec la côte de Saint-Hilaire (km 13, 1,5 km à 6,6 %) et un peu plus loin de col de l’Espinas (3ème catégorie, au km 37, avec 5,3 km à 5 %).

Maintenant en Ariège, dans les traditionnels paysages verdoyants et déjà accidentés, les coureurs commenceront leur lente montée vers les deux morceaux de choix de la journée, tous classés en 1ère catégorie, grands classiques du Département, que le Tour retrouve régulièrement. Au km 125, le Port de Lers sera franchi après 11,4 km à 7 % de moyenne, sur une route régulière, avec simplement deux passages plus raides au départ et vers la partie sommitale. A 1517 mètres, point culminant de l’étape, la course filera vers la vallée, direction Massat (km 141), avant de s’attaquer au dernier col, le Mur de Péguères. En 2012, des pointes jetés au sommet avaient provoqué chutes, crevaisons en série et panique sur le Tour. D’aucuns ont ont attribué ce geste aussi sot que grenu et avant tout dangereux aux anti-ours. Quoi qu’il en soit, les fautifs courent toujours… Avec sa pente raide, sa route très étroite sur 9,3 km à 7,9 % et ses trois derniers kilomètres comptant des portions à 16 ou 18 %, le clou du spectacle de la journée sera interdit au public, comme en 2017. Une poignée de baroudeurs pas encore trop cramés pourrait tenter un coup d’éclat et s’imposer à Foix, au pied du château, après 27 km de descente.

Quant aux équipers des Départements de France, entre risques de ressuage, bottes de paille à replacer et panneaux à installer, ils risquent bien de se mettre martel en tête dès l’aube.

Suivez la Route du Tour en direct avec les Départements de France ! #CaRoule et tous les jours sur RadioCycloTour
@ADepartementsF 
@le_tour_des_departements
@departements


Voir toutes les news