play_arrow
person_remove
DIRECT : -

#DD2022, étape 14, Saint-Etienne > Mende

Pas d’hélice hélas, c’est là qu’est l’os

Parlez de l’aérodrome de Mende et le spécialiste de la petite Reine vous évoquera les années 1990. La Once, Laurent Jalabert, en pleine gloire, une étape qui consacrera le Français au sommet de la montée qui porte aujourd’hui son nom, le 14 juillet 1995. Evoquez ce même aérodrome au cinéphile, il remontera le temps un peu plus loin, en 1966. Il racontera par le menu les aventures de l’acariâtre chef d’orchestre Lefort (Louis de Funès) et du naïf peintre en bâtiment Bouvet (Bourvil) dans un chef d’œuvre de Gérard Oury, La Grande Vadrouille. C’est à Mende, sur l’aérodrome qu’ont été tournées les scènes de la fuite en planeur de ces résistants malgré eux. Et parmi les répliques cultes, celle faisant allusion à la spécificité d’un planeur… « Y a pas d’hélice hélas. c’est là qu’est l’os ». Alors, cinéphile ou cyclophile, c’est vers Mende, préfecture de la Lozère que se portera l’attention de chacun à l’issue de cette étape accidentée et difficile, forte de ses 3400 mètres de dénivelé positif. Un tracé taillé pour un baroudeur en mal de succès. A y regarder de plus près, la journée sera loin d’être un long fleuve tranquille, sur un tracé long de près de 200 kilomètres (192,5, pour la précision). Cinq grimpettes répertoriées, de troisième catégorie, sauf la dernière, classée en deuxième, voilà le programme qui attend le peloton. Toute l’étape se composera de montées et descentes qui s’enchaînent et se suivent, sans répit.

Première alerte au sortir de Saint-Etienne, au km 14, avec la longue côte de Saint-Just- Malmont à la modeste pente. (3ème catégorie, 7,7 km à 3,9 %). Un peu plus loin, au km 39, ce sera au tour de la côte de de Châtaignier de se dresser devant la course, également classée en 3ème catégorie, ramassée et dense, avec ses 2,6 km, mais à 7,3 % de moyenne. Difficile de caler un sprint sur un tel tracé. Ce sera fait à Yssingeaux (km 50). Direction le Puy-en-Velay, sur une route moins accidentée, avant de passer en Lozère et de retouver les bosses avec deux autres côtes, également de 3ème catégorie. Tout d’abord, au km 135, la côte de Grandrieu (6,3 km à 4,1 %), puis, au km 62, celle de la Fage (4,2 km à 6 %). La suite de l’étape sera en descente, vers Mende, jusqu’au pied de la fameuse montée Jalabert, la côte de la Croix Neuve (km 191), répertoriée en 2ème catégorie, sur 3 km, mais à 10 % de moyenne, juge de paix de l’étape.

Avec le Sud et la canicule annoncée, les Départements de France retrouveront ces routes qui travaillent et qui transpirent qu’il faudra arroser avec application De quoi donner des sueurs froides à Gros Léon, la balayeuse – citerne des Vosges. Y a du ressuage hélas, c’est là qu’est l’os !

Suivez la Route du Tour en direct avec les Départements de France ! #CaRoule et tous les jours sur RadioCycloTour
@ADepartementsF 
@le_tour_des_departements
@departements


Voir toutes les news